El arte de educar

7 febrero, 2010

La Révolution Française

Filed under: Jornada Interdisciplinar del Neoclasicismo — albayalde @ 6:33 pm

Luis Gil de Sola Merino

Introduction (presser La Revolution Francaise_Luis Gil de Sola )

La Révolution ce fut le changement du système politique de la France. Ce fut la redéfinition des règles de fonctionnement de la société : Redéfinition sur qui exerce le pouvoir et comment et sur quels sont les droits et devoirs de chacun.

En 1789 la monarchie absolue de droit divin était dans une impasse.

Louis XVI avait achevé la ruine de l’État. La France qui avait la plus grande population de l’Europe n’arrivé pas a se nourrir.

Le 24 Janvier 1789 Louis XVI convoque les États Généraux pour trouver des solutions afin de résoudre ses difficultés financières. Surtout, comme il le dit, pour retrouver « le calme et la tranquillité dont nous sommes privés depuis si longtemps. »

La société

La société d’ordre était divisée en:

• -Le Clergé: ceux qui prient

• -La Noblesse: ceux qui combattent: la noblesse d’épée et la noblesse de robe

• -Le Tiers État : ceux qui travaillent

De la réunion des états Généraux le 5 Mai 1789 à l’abolition des privilèges le 4 Août 1789

• Poids des privilèges a commencé à devenir de plus en plus insupportable.

• Dans un pamphlet qui le rendit célèbre Sieyès donna une définition du Tiers État :

-« Le plan de cet écrit est simple. Nous avons trois questions à nous faire.

1) Qu’est-ce que le Tiers État ? Tout

2) Qu’a-t-il été jusqu’à présent ? Rien

3) Que demande-t-il ?

A devenir quelque chose. »

• Ce que demande le Tiers n’est que justice.

La réaction du Tiers : un coup d’état certainement imprévu.

• Cette période qui va du 6 Mai au 4 Août fut celle du triomphe de la bourgeoisie, qui sans l’avoir vraiment cherché se retrouva en possession du pouvoir.

• 17 Juin 1789 – L’abbé Sieyès propose que le Tiers prenne le titre d’Assemblée Nationale (premier acte de Révolution)

• 20 Juin 1789 – C’est le serment du jeu de paume. Les Députés présents, jurent de ne pas se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France.

• Le 14 Juillet 1789 c’est la prise de la Bastille, symbole de la monarchie absolue.

• Louis XVI. En arborant la cocarde tricolore, reconnut le principe de la souveraineté et donc légitima la prise de pouvoir du Tiers État.

La réaction paysanne : La Grande Peur de Juillet 1789

• Dans les champagnes, la vie était très difficile. Les impôts, les corvées, les monopoles étaient un frein au progrès économique et social. Mais dans ce climat de peur, les paysans s’arment et attendent. Les seigneurs, les châteaux sont attaqués et mis à sac.

• Le 26 Août la Constituante rédige alors la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Ce texte définit les nouveaux rapports entre les Français.

Conclusion La Révolution : une valse á trois temps

• 1) LA PRISE DU POUVOIR

Principe de la souveraineté populaire.

• 2) LE ROI RECONNAIT L’ASSEMBLÉE CONSTITUANTE

• 3) LA REDÉFINITION DES RAPPORTS ENTRE LES FRANÇAIS

La déclaration des droits de l’homme et du citoyen le 26 Août

5 Octobre 1789

Louis XVI n’apprécia pas particulièrement touts ces changements et d’ailleurs il refusa d’accepter le décret du 4 Août et la déclaration du 26. Le peuple s’agita et suite à des problèmes d’approvisionnement, les Parisiennes, le 5 Octobre, allèrent à Versailles chercher le Roi et sa famille pour le ramener, aux Tuileries. L’Assemblée Constituante le suivit et s’installa à Paris près des Tuileries pour poursuivre ses travaux.

La Fin Provisoire de la Monarchie. La Constituante et La Législative
4 Août 1789 au 20 Septembre 1792 la Monarchie Constitutionnelle

• La Constituante s’est installée à Paris, Les Députés se partagent en 3 tendances :

– Les démocrates.

– Les constitutionnels

– Aristocrates

• Elle établit une Constitution au service de la bourgeoisie. Le droit de vote est censitaire et les femmes n’y ont droit.

L’Assemblée : de la Constituante a la Législative

• Le 3 Septembre 1791 la Constitution est votée. L’Assemblée Constituante redéfinit la répartition des pouvoirs :

-L’exécutif revient au Roi.

-Le législatif revient à une assemblée.

-Le judiciaire revient à des juges élus.

La réorganisation économique :

• L’Assemblée dut trouver de l’argent, pour cela elle nationalisa et vendit les biens de l’église et des nobles émigrés. Elle créa l’ancêtre des billets de banque : les assignats

La réorganisation administrative du territoire
La nouvelle fiscalité et la nouvelle justice :

• La France est partagée en 833 départements, eux-mêmes partagés en districts et cantons.

• C’est le système de contributions directs.

• Les juges sont désormais élus, la liberté individuelle est protégée et garanti

Conflits

• La Constituante a mis 2 champs en opposition : les Constitutionnels et les Démocrates.

• La Révolution a des ennemis :

À l’intérieur

À l’extérieur

• Louis XVI s’enfuit pour entamer la reconquête de son royaume. A Vernnes, le 20 Juin, il est reconnu et arrêté.

La Guerre

• En France, tout le monde, ou presque, souhaite la guerre cotre l’Europe qui ne veut pas la Révolution dans le reste du continent.

• Le 20 Avril 1792, la législative déclare la guerre à l’Autriche et son alliée la Prusse.

• Le 11 Juillet 1792, la Législative déclare la patrie en danger.

La Convention

Les débuts de la République
Du 21 Septembre 1792 Au 26 Octobre 1795

• Avec cette Assemblée, ce n’est plus la grande bourgeoisie qui est aux commandes mais la petite et moyenne.

• Les sans-culottes furent très actifs dans la vie politique.

La Convention Girondine :
Du 21 Septembre

TROIS ÉVÉNEMENTS IMPORTANTS
MARQUENT LA PÉRIODE GIRONDINE.

• Le Procès et l’exécution de Louis XVI :

• « Louis doit mourir parce qu’il faut que la patrie vive » Le 21 Janvier 1793 Louis XVI est exécuté en place publique.

• La Guerre civile en France

• En France, c’est la guerre civile.les Montagnards s’appuient sur les Sans-culottes et les Girondins s’appuient sur les mouvements fédéralistes. Le 2 Juin 1793, c’est la première fois que la France utilise la force contre des élus de la Nation.

La Convention Montagnarde :
Du 2 Juin 1793 Au 27Juillet 1794

• Le 5 Septembre 1793 : Les Sans-culottes en armes encerclent la Convention.

• La politique de la terreur

• Robespierre veut changer la société de fond en comble. Il est tout puissant et se conduit en véritable tyran. Il veut une nouvelle religion où la Révolution serait l’objet du culte.

• Les gens en ont assez et aspirent à retrouver une vie normale. Le 9 Thermidor il est arrêté. Robespierre est exécuté le lendemain.

La Réaction Thermidorienne :
Du 27 Juillet 1794 Au 26 octobre 1795

• Désormais ce sont les députés de la Plaine qui gouvernent. Ils sont des bourgeois, modérés qui veulent le retour aux principes établis en 1789.

• La Terreur Blanche

• LE 5 Octobre 1795, les royalistes tentent un coup d’état pour prendre le pouvoir et rétablir la monarchie. C’est le général Bonaparte, à la demande du député Barras qui écrase le complot.

CONCLUSION

• La Révolution française est une période de l’histoire de France qui commence en 1789 avec la réunion des États Générauxet la Prise de la bastille et s’achève avec le Coup d’État. Un moment fondamental de l’histoire de France, marquant la fin de l‘Ancien Régime et le passage à une Monarchie constitutionelle puis à la Première République.

Crea un blog o un sitio web gratuitos con WordPress.com.

A %d blogueros les gusta esto: